-10% sur votre 1er commande : code VERA10 (hors carte cadeau et promotions en cours)
Livraison OFFERTE à partir de 40€ (voir conditions)
EXPEDITION sous 24H !

Et si on faisait le tri dans vos placards!

Parce que nos placards regorgent de cosmétiques, et qu'on ne si retrouve plus toujours avec ce que l'on peut ou pas utiliser!
VeraciT vous propose de vous aider à y voir plus claire!
Le sujet de notre Veractu n°2 sera donc sur le tri dans vos placards !

QUELLES SONT LES INFORMATIONS À CONTRÔLER ?
ET POURQUOI DEVONS NOUS FAIRE ATTENTION AUX PRODUITS STOCKÉS DEPUIS LONGTEMPS DANS NOS PLACARDS ?

 

La première information à chercher est la date d’expiration / de péremption.
La problématique, c’est que vous ne la trouverez pas toujours sur votre produit cosmétique.
Rares sont les marques de cosmétiques à mettre ce type d’information. Pas parce qu’un produit cosmétique n’est pas périssable, mais parce que la réglementation ne l’impose pas si la durée de vie d’un produit est supérieure à 30 mois.
Pour un produit dont la durée de vie est supérieure à 30 mois, l’ information qui sera réglementairement obligatoire sera la période après ouverte.
La période après ouverture est le petit pot ouvert avec un nombre indiqué.
Le nombre indiqué dans ce petit pot ouvert correspond au nombre de mois pendant lequel nous pouvons utiliser le produit une fois celui-ci ouvert.

Vous comprendrez donc qu’un produit ayant une durée de vie par exemple de 31 mois et n’indiquant qu’une période après ouverture, peut se retrouver dans votre placard et être périmé alors que vous ne l’avez même par encore ouvert.

MAIS DU COUP COMMENT PEUT ON CONTRÔLER LA PÉREMPTION DE NOS PRODUITS?

Il n’existe pas de nombreuses solutions pour confirmer ou non la péremption d’un produit sans date d’expiration.
On peut toutefois vous aider avec quelques conseils:
Certains fabricants à défaut de mettre la date d’expiration, font apparaitre la date de fabrication à travers le lot du produit. On peut donc ajouter 30 mois comme valeur par défaut et arriver à la date de péremption.
Si la date de fabrication n’apparait pas non plus, vous ne pourrez pas connaitre la date approximative de péremption.
Il ne reste plus que le conseil de ne pas stocker vos produits plus d’un an et demi voire maximum deux ans.
Car en comptant le temps passer en magasin et le temps de stockage on arrive très rapidement à une durée de vie de 30mois.

MAIS QUELS SONT LES RISQUES D’UTILISER UN PRODUIT STOCKÉ DANS VOS PLACARDS ET PEUT-ÊTRE PÉRIMÉ ?

Il existe plusieurs risques !
Le risque de dégradation des composants du produit pouvant entrainer des traces de substances problématiques.
Il peut y avoir également un problème microbiologique qui pourrait entrainer des infections et/ou des imperfections cutanées.
Il peut aussi avoir le risque que la réglementation et les connaissances scientifiques aient évolué et que certains ingrédients du produit présent dans votre placard soient maintenant interdits, et donc plus du tout sécuritaires.
Ou pour les plus chanceux il pourrait tout simplement avoir une perte d’efficacité du produit.

En conclusion, nous vous conseillons de ne pas stocker vos produits.
Soyez également vigilant(e)s avec les promotions alléchantes qui sont souvent destinées à vendre les produits dont la durée de vie arrive à échéance ou dont certains ingrédients sont proches de l’interdiction!

Découvrez ce Veractu en vidéo

Chez VeraciT, nos mots sont de vrais actes !

Posez-nous toutes vos questions

Nous vous répondrons avec plaisir et expertise !

Ils parlent de nous :

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies destinés à réaliser des statistiques de consultation.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Refuser tous les services
Accepter tous les services